The Suburbs

Il fait partie des bonnes plaques sorties cette année et ne dépare certainement pas après les deux chefs-d’oeuvres que sont « Funeral » et « Neon Bible ». Les 16 morceaux de l’album « The Suburbs » d’Arcade Fire, le band canadien de rock alternatif, s’écoutent comme une balade dans les faubourgs de la classe moyenne américaine. Un regard à la fois tendre, subtilement mélancolique et sans concessions du chanteur, Win Butler, sur le cadre de son enfance. Le groupe a shooté lui-même la pochette et la voiture au premier plan est celle du voisin de Win.

www.arcadefire.com

Et, en avant première, un court film de Spike Jonze intitulé The Suburbs

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s