L’anti it-bag

Sac Billy en cuir vert Jérôme Dreyfuss

Cela me prend, comme ça, en début de saison… j’ai très envie d’un nouveau sac, car plus aucun des miens ne trouve grâce à mes yeux. Pourtant, mon sac idéal serait PAS de sac du tout. Ah ! le plaisir de déambuler les mains libres, la démarche légère et la nuque dénouée, comme quand on était ado.

Sac Carlos porté main Jérôme Dreyfuss

Hélas, ce n’est pas dans mes poches que je pourrais transporter mon modeste nécessaire – du portefeuille pesant un porte-avions au smart phone, en passant par le carnet de notes, les mouchoirs, les lunettes solaires, les granules d’arnica, les multiples bics et baumes pour les lèvres…

Sac Max en poulain imprimé zèbre Jérôme Dreyfuss

Si je m’écoutais, je craquerais volontiers sur un des modèles signés Jérôme Dreyfuss (la moitié d’Isabel Marant), qui portent tous un prénom de garçon, pour mieux se les approprier sans doute. Des anti it-bags, de vrais intemporels en cuir tout souple qui se patine joliment et dans des couleurs subtiles dont on ne risque pas de se lasser. Leur prix commence autour de 650 € – tout de même – pour un grand modèle. A noter que le créateur ouvre le 20 mars son e-boutique –  www.jerome-dreyfuss.com, mais on trouve ses sacs également sur www.thecorner.com et www.net-a-porter.com

Sac Lucien en python Jérome Dreyfuss (935 €)

Dans le même ordre d’idée, le sociologue Jean-Claude Kaufmann décrypte nos réticules et tente de percer les mystères de l’éternel féminin dans son dernier ouvrage, « Le sac, un petit monde d’amour » (éditions JC Lattes).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s