Embarquement immédiat!

Il n’est pas si fréquent de tomber sur un roman qui vous  embarque dès les premières lignes pour ne plus vous lâcher jusqu’à la fin.
Au retour des vacances, je me suis plongée dans « La Fiancée de Bombay » de Julia Gregson. Quelle découverte, quel voyage!
L’histoire démarre à Londres, à l’automne 1928. Trois jeunes femmes sont sur le point d’entreprendre la longue traversée jusqu’à Bombay. Au fil des 500 pages, on s’attache aux destins croisés de Rose, promise à un jeune officier qu’elle a rencontré à une soirée et connaît à peine, à Victoria, sa demoiselle d’honneur fort encombrée par sa virginité, et à Viva – personnage sans doute le plus marquant -bien décidée à retrouver une malle aux souvenirs laissée en Inde par ses parents, morts alors qu’elle était encore enfant.
Loin des clichés, l’auteur nous dépeint des héroïnes imparfaites et terriblement humaines, parfois irritantes, souvent émouvantes. Foncez, vous ne le regretterez pas!
La Fiancée de Bombay, Julia Gregson, éd. J C Lattès (2011)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s