Un carré à soi(e)

Sous sa couverture de patchwork soyeux, l’ouvrage « Foulards et carrés de soie » retrace un siècle de créations. Le foulard comme oeuvre d’art… On découvre plus de 250 pièces superbement illustrées et jamais ou rarement vues auparavant, depuis les merveilles de style Art déco signées Raoul Dufy ou Paul Poiret jusqu’aux derniers modèles Hermès, en passant par l’élégance hollywoodienne des années 50 et les exubérantes années 60 – en particulier les imprimés Emilio Pucci reconnaissables entre mille.
Le foulard est devenu une pièce incontournable de la garde-robe, l’accessoire qui signe la tenue. Il est porté par les hommes comme par les femmes. Nombreux sont ceux et celles qui les collectionnnent: éditions spéciales, modèles anciens réédités ou authentiques pièces chinées sur les marchés et dans les boutiques de seconde main.
Les deux auteurs, spécialisées dans les costumes et accessoires de théâtre, ajoutent à la biographie de 50 créateurs, maisons de couture et fabricants, une partie guide pour apprendre à authentifier, dater, conserver et entretenir les foulards de soie. Sans oublier un carnet d’adresses où dénicher des pièces vintage.
Foulards et carrés de soie, Nicky Albrechtsen et Fola Solanke, 304 pp., 2011, éd. Thames and Hudson, parution mi-octobre 2011 (env. 50 €).

1937, Swinging, le 1er carré de soie Hermès voit le jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s