Le jardin rêvé de Marie-Antoinette

13 janvier 2013 § 2 Commentaires

Les oeillets du jardin français de Marie-Antoinette à Versailles

Les oeillets du jardin français de Marie-Antoinette à Versailles

C’est à une superbe découverte  des plantes aimées de Marie-Antoinette que nous convie Elisabeth de Feydeau.
Amoureuse des fleurs et de la nature, la reine s’était vu offrir par Louis XVI un bouquet d’exception: le Petit Trianon, qu’elle n’a eu de cesse d’investir et d’embellir, jusqu’à en faire un décor enchanteur, que l’on admire encore aujourd’hui: le jardin français avec ses parterres de jacinthes, de renoncules et d’anémones, les arbres de Judée du jardin anglais, les ifs, les fusains et la vigne du Belvédère, les arbustes parfumés du Temple de l’Amour, le verger du Hameau, le bosquet de la Solitude et ses plantes de sous-bois…
E-de-Feydeay_Herbier-de-Marie-AntoinetteQue de nouveautés et d’anecdotes sur la Cour, la parfumerie, les applications médicales, la cosmétique. Toutes nous racontent un certain XVIIIe siècle, celui des Lumières.
Avec l’Herbier de Marie-Antoinette, l’auteur, docteur en histoire, spécialiste des odeurs et des parfums, dévoile dans un très bel ouvrage une centaines de planches, accompagnées d’un texte tendre et érudit.
L’Herbier de Marie-Antoinette, Elisabeth de Feydeau (sous la direction d’Alain Baraton, jardinier en chef du parc de Versailles), éd. Flammarion – http://editions.flammarion.com
Le site de l’auteur: http://elisadefeydeau.wordpress.com

Tagué :, , ,

§ 2 réponses à Le jardin rêvé de Marie-Antoinette

  • Je recommande également, pour prolonger les senteurs de ce jardin, « Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette », du même auteur (je me contente d’un triste masculin, parce que je ne trouve pas de forme féminine élégante). Et, dans la foulée, de venir sentir « Black Jade », de Lubin, chez Parfum d’Ambre. Lubin était l’élève de Fargeon, et ce parfum est une adaptation contemporaine du parfum original de Marie-Antoinette. De quoi ajouter une délicieuse dimension olfactive à des lectures déjà réjouissantes.

    • Un grand merci, Hubert, pour ces précisions! Oui, très bel ouvrage aussi que « Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette ».
      Je passerai bien volontiers sentir Black Jade, un jus de Lubin que je ne connais pas encore, chez Parfum d’Ambre lorsque mes pas me mèneront dans le quartier… Bon vendredi et à tout bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le jardin rêvé de Marie-Antoinette à bioutibox.be.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :