La citation

1 mars 2017 § Poster un commentaire

loic_prignet_lbm
« C’est un manteau sublime dans lequel rien de grave ne peut t’arriver. » (Habillé(e)s pour l’hiver 2018, documentaire de Loïc Prigent, diffusé courant avril sur Canal+ et Entendu au Bon Marché, une exposition à voir dès maintenant dans les allées du Bon Marché Rive Gauche, à Paris.)
le-manteau-de-greta-garboCette phrase m’évoque aussi le très beau (premier) livre de Nelly Kaprèlian,  Le Manteau de Greta Garbo (2014). Une réflexion profonde sur l’habillement comme carapace et comme révélateur, sur l’être et le paraître.

My darling Clementine

25 février 2016 § Poster un commentaire

winston-clementineOn a coutume de dire que derrière tout grand homme se cache une grande femme. On ne saurait dire mieux dans le cas du légendaire couple Churchill. Grande, inoubliable, marquante, Clementine Ogilvy Spencer-Churchill, née Hozier, aura toute sa vie été un roc pour son lion de mari. Tantôt hyperactif (souvent), tantôt en proie au black dog (cette dépression qui l’assaillait de temps à autre), Winston Churchill aura pu s’appuyer jusqu’au bout sur sa darling Clemmie, féministe, engagée à gauche, convaincue et convaincante, élégante en toute occasion. Entre eux, ce fut un mariage d’amour, de passion même, tourmenté parfois, assombri par des deuils et des événements tragiques, mais une vie passionnante toujours, riche en voyages et en rencontres historiques, menée tambour battant entre Downing Street et leur manoir de Chartwell.

Bio_clementineChurchillCette biographie superbement documentée (mention spéciale aux photos publiées en encart central) fait sans aucun doute partie de mes plus belles lectures récentes. Signée Philippe Alexandre et Béatrix de L’Aulnoit, elle rend hommage à la grande Clementine , décédée paisiblement à 90 ans, comme son mari, au terme d’une existence bigger than life. Comme on rêverait de voir à nouveau au sommet un couple de cette envergure ! Mais sans doute le moule en est-il cassé…

Winston-et-clementine_1914

Winston et Clementine Churchill en vacances à Sandwich, dans le Kent, en 1914

« Clementine Churchill, la femme du lion », Philippe Alexandre et Béatrix de L’Aulnoit, éd. Taillandier/Robert Laffont, 21,50 € (octobre 2015), www.tallandier.com – www.winstonchurchill.org
Clemmie-et-Winston

Vert, j’espère

26 janvier 2014 § Poster un commentaire

Dame au Chapeau noir, Kees Van Dongen (1906-1908)

Dame au Chapeau noir, Kees Van Dongen (1906-1908)

Après le bleu et le noir, l’historien des couleurs Michel Pastoureau se penche sur sa couleur préférée, le vert.
Multiple et complexe, revenu de loin, le vert est aussi ma couleur de prédilection.

Le vert Empire, majestueux, évocateur et intemporel

Le vert Empire, majestueux, évocateur et intemporel

Dans ce livre érudit et passionnant, on apprend mille et une choses: comment le drapeau français a failli être vert et non bleu-blanc-rouge (les premières cocardes étaient vertes). Que le vert était la couleur favorite de Néron et de Napoléon (et celle de l’Empire). Mais aussi celle du prophète Mahomet : pour l’Islam, le vert est d’ailleurs une couleur sacrée. Pas question de la piétiner: les tapis musulmans ne contiennent jamais de fils verts!

Maître absolu de la couleur et des textures, Véronèse signe ici un éblouissant "Suicide de Lucrèce"

Maître absolu de la couleur et des textures, Véronèse signe ici un éblouissant « Suicide de Lucrèce »

Si le latin nomme la couleur verte (viridis), le grec et l’hébreu n’avaient pas de mots pour la décrire. Le futur pape Innocent III introduit le vert dans les églises. Cette tonalité facile à obtenir, mais difficile à fixer, connaîtra une vogue sans précédent aux XIIe et XIIIe siècles. Mais au XIVe siècle, le vert devient la couleur du diable (le vert maladif, sans doute lié aux épidémies de peste).

Défilé Zac Posen printemps/été 2014, la prairie fleurie nous monte à la tête

Défilé Zac Posen printemps/été 2014, la prairie fleurie nous monte à la tête

Omniprésent en art depuis lors, le vert divise depuis toujours, entre les superstitieux et les tenants de la nature, les joueurs (les tapis des casinos, le billet vert) et les amateurs d’argot (la langue verte).
Le vert, on le sait, est banni sur scène et honni par les acteurs. Mais pourquoi cette méfiance? Cela tient à ce que Molière est mort en jouant le rôle du Malade imaginaire, alors qu’il arborait un costume vert.
Vert_Mich_PastoureauMichel Pastoureau est le petit-cousin de Claude Lévy-Strauss. L’éthologie et l’anthropologie ne lui sont donc pas indifférentes. C’est ce qui fait sans doute la grande qualité de ses analyses et de ses textes.
On le voit, plus d’un pigment, la couleur est une émotion avant tout.
« Vert. Histoire d’une couleur », Michel Pastoureau, éd. du Seuil.

Toujours élégant dans son costume vert, Babar est le roi des éléphants

Toujours élégant dans son costume vert, Babar est le roi des éléphants

Premier vrai jus masculin, Pour Un Homme de Caron célèbre ses 80 ans. En vert et contre tout...

Premier vrai jus masculin, Pour Un Homme de Caron célèbre ses 80 ans. En vert et contre tout…

Livrée verte sur la nouvelle affiche du Grand Listrac, le vin de Bordeaux servi à bord des trains français depuis 1935

Livrée verte sur la nouvelle affiche du Grand Listrac, le vin de Bordeaux servi à bord des trains français depuis 1935

Le jardinier de Versailles

20 février 2013 § Poster un commentaire

TrianonJ’ai déjà eu l’occasion de vous dire tout le bien que je pense de la collection des Dictionnaires amoureux, chez Plon.
Le principe même de demander à un auteur de compulser par thématique et de A à Z ses coups de coeur subjectifs est excellent. Les surprises sont au rendez-vous, les découvertes immanquablement, et parfois quelques frustrations. C’est la loi du genre.
J’ai toujours un Dictionnaire amoureux en cours de lecture et j’avoue les lire souvent comme un roman, de la première à la dernière page, dans cet ordre.
Plon-Dict-amour-jardinsEn ce moment, je me régale du Dictionnaire amoureux des jardins signé Alain Baraton, qui est depuis 30 ans jardinier en chef du Grand Parc de Versailles, des jardins de Trianon et, depuis 2009, du domaine de Marly.
L’homme est médiatique et très présent, en particulier sur les ondes et dans l’édition, ce qui lui vaut parfois d’être rebaptisé « Allons Baratin ». Mais, personnellement, je ne me lasse pas de le (re)lire. J’aime la vision terrienne et humble  qu’il a de son métier. Son dictionnaire nous balade d’éden et oasis de verdure, et c’est un régal.
« Je ne parle que des jardins que je connais et mieux, que j’apprécie, des femmes et des hommes, célèbres ou non, que j’admire et de tous ces petits riens qui semblent avoir si peu d’importance et qui pourtant constituent l’âme d’un jardin. »
Vivement le printemps!
Dictionnaire amoureux des jardins, Alain Baraton, éd. Plon (24 €) – www.plon.fr

L'Orangerie de Versailles et son jardin sur le parterre du Midi

L’Orangerie de Versailles et son jardin sur le parterre du Midi

La citation du jour

3 mars 2012 § Poster un commentaire

« Tout portrait se situe au confluent d’un rêve et d’une réalité » (Georges Perec, 3 mars 2012, 30e anniversaire de sa mort) – Le premier roman de Georges Perec, Le Condottiere, est enfin publié (au Seuil), après avoir été refusé par Gallimard en 1960.

Sous le signe du Dragon

22 janvier 2012 § Poster un commentaire

"Dictionnaire insolite de la Chine" Nathalie Martin, éd. Cosmopole (env. 12 €)

En cette veille de Nouvel-An chinois (le 23 janvier, inaugurant l’année du Dragon d’eau), petite sélection de chinoiseries, autant d’hommages du vieil Occident à un Orient rêvé…

Montre Swatch Year of the Dragon (48 €)

Toujours séduisante, l’association de bleu et blanc, clin d’oeil aux porcelaines de Chine, fait le charme de cette montre Swatch Year of the Dragonhttp://eu-shop.swatch.com

Charm Eventail en argent émaillé rouge, Thomas Sabo (29 €)

Le rouge emblématique claque sur ce charm Thomas Sabo en argent et émail – http://shop.thomassabo.com

Petit cabinet en bois Shangaï, Maisons du Monde (189 €)

Entre le cabinet moderne et l’armoire traditionnelle, modèle Shanghaï en bois massif (70 x 60 x 35 cm) chez Maisons du Monde – www.maisonsdumonde.com

Châle "Kulu" brodé en pure laine Antoine & Lili (55 €)

Et pour s’envelopper douillettement, tout en s’assurant un coup de peps, on craque pour ce châle en pure laine Antoine & Lili (190 x 70 cm) – www.antoineetlili.com

Dior Games

11 octobre 2011 § Poster un commentaire

Christian Dior ajustant une robe haute couture sur un mannequin

Entre héritage et ultra modernité, il se passe toujours quelque chose chez Dior! Alors que la réédition longtemps attendue des mémoires de Christian Dior est imminente, la marque met en scène les plus beaux maquillages de la maison dans une charmante vidéo façon jeux d’arcade, bruitage compris.
L’ouvrage, maintenant. Intitulé « Christian Dior et moi », il est initialement paru en 1956 sous la plume du couturier, une année à peine avant sa disparition à l’âge de 52 ans, fauché par une crise cardiaque. Le génial créateur y relate ses deux facettes, l’homme public et l’homme privé. De sa naissance à Granville, dans la Manche, en 1905, au succès immédiat du New Look en 1947, en passant par son amitiés avec nombre d’artistes de l’entre-deux-guerres, sa mobilisation, la déportation de sa soeur et ses premiers pas dans le milieu de la mode chez Robert Piguet, puis chez Lelong, on revit à ses côtés un destin peu banal. En une petite dizaine d’années, Christian Dior aura bel et bien révolutionné la haute couture.
Le récit est agrémenté de croquis inédits et d’archives de la Maison Dior. « Christian Dior et moi », Christian Dior, éd. La Librairie Vuibert, env. 25 € (sortie le 18/10) – www.la-librairie-vuibert.com et www.dior.com

Pour le plaisir de (re)découvrir le maquillage Dior, entre autre les très belles palettes en édition limitée, on visionne la vidéo Dior Make-up Gamers, une petite prouesse en son genre!

Où suis-je ?

Entrées taguées livre sur bioutibox.be.

%d blogueurs aiment cette page :