Marilyn inédite

3 octobre 2017 § Poster un commentaire

Marilyn_MiltonHGreeneOn pensait connaître l’essentiel des photos que Milton H. Greene prit de son amie Marilyn Monroe entre 1953 et 1957. Mais ça c’était avant que Flammarion n’édite, ces jours-ci, un un livre plus que beau. « Marilyn inédite » nous dévoile des clichés encore jamais vus.
marilyn_monroe-milton_greene-pool
En l’espace de quatre ans, jusqu’à son mariage avec le dramaturge Arthur Miller, l’actrice américaine a posé au cours d’une cinquantaine de séances photographiques devant l’objectif de Milton, au point de s’associer avec lui sous le nom de « Marilyn Monroe Inc. ».
Le fils du photographe, Joshua Greene, réunit des clichés mythiques, certains totalement inédits, dans ce superbe ouvrage.
« Marilyn inédite », éd. Flammarion, 2017 (360 pages, 42 €)  – editions.flammarion.com
Marilyn-au-maquillage_MiltonHGreene
Marilyn Inedite-Flammarion
MarilynMandoline_MiltonHGreene
MarilynInedite_Extrait_Greene

Pas qu’un p(n)eu sexy !

1 décembre 2016 § Poster un commentaire

pirelli-2017-calenderChaque année, on le guette avec plus d’enthousiasme que la galette des rois et le beaujolais nouveau réunis. Le Calendrier Pirelli 2017 (44e édition) met à l’honneur de vraies femmes, fixées sur pellicule de manière réaliste par le légendaire Peter Lindbergh. C’est sa 3e commande pour le fameux Cal’, après les crus 1996 et 2002. Le photographe allemand de 71 ans succède à Annie Leibowitz sollicitée en 2015.

rooneymara-pirelli

Peter Lindbergh et Rooney Mara, en plein shooting du Cal’ 17

Loin de focaliser uniquement sur les corps et les poses, le maître du portrait noir et blanc alterne les plans (rapprochés, américains, en pied…) avec toujours beaucoup de nuance et d’émotion qui transparaissent dans le grain inimitable de ses tirages.
charlotterampling_pirelliQuatorze actrices prennent la pose cette année : Kate Winslet, Penelope Cruz, Robin Wright, Nicole Kidman, Uma Thurman, Rooney Mara, Jessica Chastain, Lupita Nyong’o, Zhang Ziyi, Julianne Moore, Alicia Vikander, Charlotte Rampling, Helen Mirren et Léa Seydoux. Une invitée spéciale se joint à elle, Anastasia Ignatova, mannequin et professeur en sciences politique.
2017 sera l’année des têtes bien faites.
pirellicalendar.pirelli.com/en/home
(Photos Pirelli)
pirelli-2017
juliannemoore-pirelli
nicolekidman1-pirelli
robinwright1-pirellipeterlindbergh-helenmirrenpenelopecruz_pirelliuma-thurman-pirelli
umathurman1-pirelli

Dauman, « one-man agency »

8 novembre 2014 § Poster un commentaire

John et Jackie Kennedy traversent Manhattan en triomphe après l'élection présidentielle. Photo Henri Dauman

John et Jackie Kennedy traversent Manhattan en triomphe après l’élection présidentielle. Photo Henri Dauman

On redécouvre avec bonheur le photographe Henri Dauman à la faveur d’une exposition parisienne (*). Ses clichés nous rappellent qu’il était un maître du noir et blanc, avec un regard extrêmement cinématographique sur la ville et ses habitants, de la 5e Avenue au Bronx.

Arthur Miller et Marilyn Monroe en 1959, sur le tournage de Certains l'aiment chaud. Photo Henri Dauman

Arthur Miller et Marilyn Monroe en 1959, sur le tournage de Certains l’aiment chaud. Photo Henri Dauman

Sans savoir qu’elles sont signées Dauman, on connaît nombre de ses prises de vue, classiques, voire mythiques, comme ce portrait de Marilyn Monroe appuyée contre son cher Arthur Miller, sur le tournage de Certains l’aiment chaud, en 1959.

Andy Warhol, la Brillo box et les conserves de soupe Campbell, soit les ingrédients du Pop Art. Photo Henri Dauman

Andy Warhol, la Brillo box et les conserves de soupe Campbell, soit les ingrédients du Pop Art. Photo Henri Dauman

Celui d’Andy Warhol, avant la gloire, en 1964, à demi-caché derrière une Brillo Box. Ou ce splendide profil de Jean Seberg, à Long Island.

Jean Seberg à Long Island, New York, en 1963. Photo Henri Dauman

Jean Seberg à Long Island, New York, en 1963. Photo Henri Dauman

Yves Saint Laurent en 1958 sur la 5e Avenue. Photo Henri Dauman

Yves Saint Laurent en 1958 sur la 5e Avenue. Photo Henri Dauman

On reste saisi devant un tout jeune Yves Mathieu Saint Laurent, sur la 5e Avenue en 1958, un après le décès de Christian Dior, alors qu’il est le plus jeune couturier sur la place de Paris. Jane Fonda se dédouble pour le plaisir des yeux.

Double Jane Fonda, double plaisir des mirettes. Photo Henri Dauman

Double Jane Fonda, double plaisir des mirettes. Photo Henri Dauman

Emotion devant cette photo poignante de Jackie Kennedy, très digne, entourée de ses deux beaux-frères, lors des funérailles du président JFK en 1963 (plus bas).
Les tirages d’Henri Dauman ont fait la une des plus grands quotidiens et magazines de l’époque, témoignant d’un demi-siècle d’histoire et de bouleversements politiques, sociaux et économiques. Si ce photographe parisien, né en 1933, est passé à côté de la notoriété, c’est qu’à la célébrité il a toujours préféré son indépendance et sa liberté. Il se définissait comme une « one-man agency ». Bravo, l’artiste !

henri-dauman-the-manhattan-darkroom-iena« The Manhattan Dark Room » au Palais d’Iéna, jusqu’au 4 décembre. Entrée gratuite.
www.manhattan-darkroom.com

Entourée de Bob et Ted Kennedy lors des obsèques du président JFK en 1963. Photo Henri Dauman

Jackie entourée de Bob et Ted Kennedy, lors des obsèques du président JFK en 1963. Photo Henri Dauman

Elementaire, mon cher…

16 septembre 2014 § Poster un commentaire

Helena Christensen, elle-même devenue photographe, devant l'objectif d'Albert Watson (expo Young Gallery)

Helena Christensen, elle-même devenue photographe, devant l’objectif d’Albert Watson (expo Young Gallery)

Les cimaises de la Young Gallery mettent à l’honneur le cultissime photographe écossais Albert Watson.
monkey_with-gun_AlfredHitchcockLA73
Diplômé du Royal College of Art de Londres, il démarre sa carrière en 1972. Ce maître du noir et blanc comme de la couleur (il est né à Edimbourg en 1942), a fixé sur pellicule plus de 200 couvertures de Vogue et 40 une du magazine Rolling Stone.
AlbertWatsonPhoto District News l’a élu parmi les 20 photographes les plus influents de l’histoire au côté de maîtres tels que Richard Avedon et Irving Penn.
Très attaché à son Hasselblad, il signe en noir et blanc des portraits tantôt d’une netteté toute graphique, tantôt nimbés d’une aura lumineuse quasi irréelle. Les formes et les regards captivent. Ses visages et ses paysages en couleurs prennent l’allure de tableaux.

YoungGallery-Watson
La Young Gallery bruxelloise dédie à Albert Watson une exposition à ne pas manquer! Elémentaire, a-t-on envie de dire…
Albert-Watson_YoungGallerySiver Linings by Albert Watson, à voir dès le 18 septembre et jusqu’au 1er novembre 2014, 75B avenue Louise à 1050 Ixelles.
Notez déjà l’exposition suivante, »Before they pass away », au mois de novembre, consacrée aux ethnies menacées sous l’objectif digne, humain et si émouvant du photographe Jimmy Nelson.
www.albertwatson.net et www.younggalleryphoto.com

Kate Moss par Albert Watson

Kate Moss par Albert Watson

Andy Warhol photographié par Albert Watson à New York en 1985

Andy Warhol photographié par Albert Watson à New York en 1985

 

Kate Barry, l’ombre et la lumière

13 décembre 2013 § Poster un commentaire

Charlotte Gainsbourg photographiée par sa demi-soeur

Charlotte Gainsbourg photographiée par sa demi-soeur

Elle préférait l’ombre à la lumière. Hommage à Kate Barry, photographe de grand talent (1967-2013)

Diane Kruger photographiée par Kate Barry

Diane Kruger photographiée par Kate Barry

Christopher Walken par Kate Barry

Christopher Walken par Kate Barry

Monica Bellucci par Kate Barry

Monica Bellucci par Kate Barry

Anno, photographié en 2000 par sa cousine

Anno, photographié en 2000 par sa cousine

Laetitia Casta par Kate Barry

Laetitia Casta par Kate Barry

KateBarry

Cueillons le Jour

18 février 2013 § Poster un commentaire

Photographie de l'artiste Ryan McGinley

Photographie de l’artiste Ryan McGinley

Une brassée de fleurs indéfinissables.
Telle est Jour d’Hermès, la nouvelle création de Jean-Claude Ellena, le parfumeur maison. Un jus fleuri impressionniste.
« Je voulais donner à sentir des brassées de fleurs, que chacun y mette les fleurs qu’il veut, y sente ce qu’il a envie de sentir. »
Parfum-Roman au sein de la Bibliothèque olfactive Hermès (*), il raconte la naissance et la renaissance de la lumière, et nous invite à cueillir la vie chaque matin.
On est frappé par l’esprit de modernité qui se dégage de ce jour-là. Rien de plus difficile que de dépoussiérer une fragrance florale sans renoncer à la qualité du bouquet. On ne saura pas quels pétales infusent le jus, seulement que toutes les fleurs du monde y figurent, caressées par un fond de baumes sensuels.

Un flacon superbe, signé Pierre Hardy pour Hermès

Un flacon superbe, signé Pierre Hardy pour Hermès

Un jus sublimé par son flacon design, créé par Pierre Hardy, une grande première pour l’éminent chausseur sachant chausser. Dense et aérien à la fois, le flacon en verre présente le parfum comme en suspension, entre plein et vide.
« La lumière est symbole d’espoir, de confiance, de renaissance.
Elle est un encouragement à vivre et à célébrer la vie. »
(*) Les Parfums-romans puisent leur inspiration dans le patrimoine Hermès et se veulent intemporels -Calèche, Equipage, Eau des Merveilles, Terre d’Hermès ou Voyage d’Hermès en font partie.
Les Parfums-Nouvelles, plus brefs, célèbrent l’instant, tels les Jardins et les Colognes.
Les Parfums-Poèmes, comparables à des haïkus, sont sobres et intenses. Ils traduisent autant des lieux que des émotions. Ce sont les fameuses Hermessence, une collection qui nous fait voyager.
Eau de parfum Jour d’Hermès, flacon remplissable 85 ml, dans les boutiques Hermès et en parfumerie.
www.hermes.com

(Photo Ryan McGinley)

(Photo Ryan McGinley)

Dans la famille Sieff…

26 septembre 2012 § Poster un commentaire

Cigarillo tout contre cigarette… Une photo mythique de Jeanloup Sieff

…on demande le père (Jeanloup), la mère (Barbara Rix) et la fille (Sonia Sieff)!
Notez déjà la sortie d’un très beau livre compilant les photos de mode de Jeanloup Sieff, « Sieff Fashion » (éditions de La Martinière/Prestel).

Portrait de Mia Farrow par Jeanloup Sieff (1968)

J’avais craqué, à l’époque, pour la mythique anthologie sortie sous le titre « Demain le temps sera plus vieux ». Je crois bien que je ne résisterai pas à « Sieff Fashion ».

Un portrait en clair obscur signé Barbara Rix-Sieff

Barbara Rix, qui fut la femme de Jeanloup, signe de très beaux paysages et des portraits en clair-obscur.

Sonia photographiée par son père

La fille, Sonia Sieff, s’est déjà fait un nom et une réputation enviable dans le monde de la photographie par la grâce de ses nus fragmentés.
Le concept store Colette (213 rue Saint-Honoré, Paris 1er) expose jusqu’au 3 novembre le meilleur de cette famille surdouée. A voir absolument si vous passez par là…
www.colette.fr
www.editionsdelamartiniere.fr

« Nails » Sonia Sieff, une photo qui a fait l’affiche du Salon de la Photo 2012

Où suis-je ?

Entrées taguées photographie sur bioutibox.be.

%d blogueurs aiment cette page :