Fort comme un rocher

13 septembre 2015 § Poster un commentaire

RochersRien de plus simple, rien de plus rapide à préparer que ces rochers moelleux au coco.
Ingrédients pour 25 rochers : 200 g de sucre semoule, 200 g de noix de coco râpée, 4 blancs d’oeufs (gros calibre).
Préparation : préchauffez le four à 160°C. Dans un saladier, versez le sucre et la noix de coco. Ajoutez ensuite les blancs d’oeufs et malaxez du bout des doigts jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène. Recouvrez de papier sulfurisé une plaque allant au four et déposez-y des petits tas de pâte. Enfournez pendant environ 10 min. le temps que les rochers soient joliment dorés. Laissez-les refroidir hors du four, sur la plaque.
Il ne vous reste plus qu’à les escalader pour atteindre des sommets de plaisir gustatif un rien régressif !
Bon à savoir : la pâte crue peut se surgeler. Pratique si l’on veut avoir sous la main des petits rochers frais à tout moment.

Et qu’est-ce qu’on fait des jaunes d’oeufs ? On ne le jette surtout pas ! On en profite pour préparer des petits pots de crème vanille. Rappel de ce grand classique :
petit-pot-de-cremeIngrédients pour 6 ramequins : 1 gousse de vanille, 1 bâton de cannelle ou une pincée de cannelle en poudre, 50 cl de lait entier, 6 jaunes d’oeufs, 150 g de sucre fin, 1 pincée de farine.
Préparation : versez le lait dans un poêlon, ajoutez-y  la gousse de vanille fendue en deux et la cannelle. Portez à ébullition. Coupez ensuite le feu et laissez reposer quelques minutes. Pendant ce temps, fouettez le sucre avec le jaunes d’oeufs pendant 3 min. Filtrez le lait aromatisé sur le mélange sucre/jaunes d’oeufs, ajoutez une pincée de farine et remuez bien. Remettez le tout sur le feu, tout en fouettant, jusqu’à ce que la crème épaississe. Répartissez-la dans des ramequins et dégustez tiède ou froid.

La super salade de riz

19 juin 2011 § Poster un commentaire

Facile à préparer, nourrissante et très complète, la salade de riz trouve facilement sa place sur les buffets ou pour accompagner des grillades. Voici ma version, dans laquelle une extraordinaire mayonnaise Oliviers & co. au citron, aux câpres et aux olive vertes fait toute la différence!

Mayonnaise Oliviers & co. (7,90 € 180 g)

Pour un saladier, il vous faut:
250 g de riz carnaroli (ou autre) ; 150 g de maïs ; 200 g de petits pois (frais ou surgelés) ; un ravier de tomates cerises ; 100 g de dés de jambon cuit ; 2 à 3 cuillerées à soupe de très bonne mayonnaise ; un trait de crème fraîche allégée ; 1 c. à s. de jus de citron ; coriandre fraîche ; sel et poivre.
-Cuisez le riz al dente (riz carnaroli: 18 min.).
-Pendant ce temps, blanchissez les petits pois, lavez les tomates cerises et coupez-les en 4.
-Egouttez soigneusement le riz. Versez-le ensuite dans un grand saladier avec le maïs égoutté, les petits pois, les tomates et les dés de jambon cuit.
-Fouettez la mayonnaise avec un trait de crème allégée et le jus de citron. Versez ensuite le tout sur la salade de riz et mélangez délicatement.
-Incorporez au dernier moment quelques peluches de coriandre fraîche déchirées avec vos doigts. Salez et poivrez. Réfrigérez la salade avant de la servir.
Rens. Oliviers & co.: www.oliviers-co.com

La quiche améliorée

31 mai 2011 § Poster un commentaire

Au menu, ce soir, une quiche lorraine améliorée, c’est-à-dire avec quelques lardons et des oeufs, of course, mais également des jeunes poireaux et des brocolis.
Pour une grande quiche: 1 rouleau de pâte brisée, 4 oeufs, 1 brocoli, 3 blancs de poireaux, 3 jeunes oignons, 100 g de lardons, un filet de crème liquide, herbes fraîches, huile d’olive, fleur de sel et poivre noir du moulin.
Préparation: abaissez la pâte dans un moule rond (type moule à manqué), nappez le fond de papier sulfurisé et lestez le tout avec des haricots secs. Cuisez à blanc le fond de pâte pendant 12 à 15 min.
Pendant ce temps, faites dorer les lardons à sec dans une poêle. Lavez et séchez les légumes, détaillez le brocoli en bouquets et faites-les blanchir. Emincez les jeunes oignons et les blancs de poireaux, ajoutez-les aux lardons sur le feu. Réservez le tout. Battez les oeufs en omelette et assaisonnez-les (sel, poivre, noix de muscade…). Sortez le fond de pâte et débarrassez-le de ses haricots. Versez-y les lardons + poireaux, disposez les bouquets de brocoli, puis versez les oeufs battus. Décorez de quelques brins d’herbes fraîches (ici du thym) et enfournez le tout pendant 25 à 30 min.

 

Shortbread maison

27 février 2011 § Poster un commentaire

Trouver dans le commerce des biscuits sans oeufs n’est pas une mince expédition – cela se limite aux petits beurres, spéculoos, certains sablés, les feuilles de palmier Dandoy… C’est finalement plus cher et souvent moins bon que les biscuits faits maison.
J’ai donc essayé pour la première fois – et réussi de l’avis unanime – une recette de « cookies au beurre », en fait de véritables shortbreads anglais. Elle est issue d’un livre formidable Cookies, biscuits et brownies (Catherine Atkinson, éditions Manise), je vous la livre ici.
Pour 25 à 30 cookies: 175 g de beurre coupé en dés, 90 g de sucre impalpable, 250 g de farine ordinaire (mais la farine fermentante est encore mieux, pour sa légèreté et son léger goût salé dû au bicarbonate), sucre de canne fin pour enrober.
Dans un saladier, battez le beurre en crème avec le sucre. Ajoutez la farine et malaxez avec les mains, jusqu’à obtenir une pâte lisse. Roulez-la en un boudin de 30 cm de long environ (qui a pensé « façon Rocco Ziffredi »?) et posez-le sur une feuille de papier sulfurisé saupoudré de sucre de canne fin. Enveloppez la pâte et laissez-la reposer 30 min au réfrigérateur. Après ce laps de temps, découpez la bûche en rondelles de +/- 1 cm d’épaisseur et faites cuire les shortbreads pendant 20 à 30 min au four préchauffé à 160°C.
Astuce: vous pouvez aromatiser les sablés à volonté (zestes de citron, chocolat, cannelle, extrait d’amande – personnellement, j’ai rajouté un peu de vanille) et les enrober de noisettes concassées au lieu de sucre, par exemple. Exquis avec un thé ou un café !

La soupe à l’oignon de M.F.K. Fisher

22 décembre 2010 § Poster un commentaire

Les oignons, c’est un peu la panacée au fond du tiroir aux légumes. Alors, pour passer l’hiver en santé, on n’hésite pas: oignons à toutes les sauces. Si vous avez acheté une belle tresse d’oignons (de Roscoff, par exemple) faites-en une soupe à l’oignon pour ne pas gâcher. Devinez où j’ai trouvé la meilleure recette de soupe à l’oignon? Dans un formidable livre écrit par Mary Frances Kennedy Fisher en 1942, Un loup au dîner. Reconnue comme une des plus grandes stylistes de la langue anglaise, l’auteur nous conte d’une plume allègre des tranches de vie et nous confie ses solutions de débrouille pour bien se nourrir malgré les restrictions. Après tout, notre époque n’étant pas non plus over riante, on peut tranquillement s’en inspirer.  Voici donc la soupe à l’oignon de M.F.K. Fisher.

"Un loup au dîner", Anatolia éd. du Rocher

Il vous faut: 1 l de bouillon de boeuf ou de consommé, 3 oignons doux émincés, 2 cuillerées d’une bonne huile, 1 grosse cuillerée à soupe de farine, du pain de seigle (grillé) et du fromage râpé (ex. parmesan).

Faites blondir les oignons dans l’huile, saupoudrez de farine et poursuivez la cuisson 5 à 10 min. en remuant. Mouillez ensuite avec le bouillon (chaud) et laissez mijoter jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Faites griller au four les tranches de pain recouvertes de fromage râpé et servez-les déposées sur la soupe à l’oignon.

Five o’clock scones

15 décembre 2010 § 2 Commentaires

Ces jours-ci, mieux vaut ne pas regarder par la fenêtre si l’on veut éviter d’avoir le moral dans le fond de la théière. Cela dit, rien de tel qu’un bon thé aromatisé pour reprendre des couleurs et du courage. Accompagné de quelques scones maison, c’est encore meilleur!

Voici ma recette perso, « proved » et « approved » depuis belle lurette. Pour une dizaine de scones, il vous faut: 500 g de farine, 30 g de sucre cristallisé, 1 sachet de levure, 100 g de beurre, 2 oeufs, 200 ml de lait, une pincée de sel, 1 jaune d’oeuf battu.

Préchauffez le four à 200°C. Mélangez les ingrédients secs dans un saladier. Creusez un puits et incorporez le beurre fondu, puis les oeufs légèrement battus en omelette avec le lait. Pétrissez bien le tout jusqu’à obtenir une pâte souple. Posez-la sur un plan de travail fariné et pétrissez encore. Abaissez la pâte sur une épaisseur de 2,5 cm et découpez-y les scones à l’emporte-pièce ou à la main (les boules peuvent être irrégulières). Badigeonnez-les de jaune d’oeuf battu et enfournez-les pendant 15 à 20 min. Laissez-les refroidir dans le four. Servez-les tièdes avec du beurre fermier, de la gelée de groseilles ou de framboises et de la clotted cream.

Mon Nutella maison

11 décembre 2010 § Poster un commentaire

C’est entendu, tout le monde (ou presque) aime le Nutella. Mais est-ce une raison pour avaler du concentré de graisse hydrogénée? Certes non. Voici une recette de Nutella maison que j’ai améliorée au fil de mes essais.

Pour 2 petits pots: 100 g de chocolat noir, 100 à 150 ml de crème fraîche liquide (entière ou non), un sachet de noisettes en poudre (125 g), 3 cuil. à soupe de miel liquide, 1 sachet de sucre vanille.

Préparez une ganache en faisant fondre le chocolat (au bain-marie ou au micro-ondes) avec 100 ml de crème liquide. Hors feu, fouettez bien et incorporez le miel, le sucre vanille, puis la poudre de noisettes. Si la pâte vous semble trop épaisse, allongez-la avec un trait de crème fraîche. Votre choco doit être coulant. Versez-le dans des petits bocaux hermétiques.

Fermé et au réfrigérateur, le Nutella maison se conserve 2 à 3 semaines. Ouvert, le pot doit être consommé dans la semaine… ce qui ne devrait pas poser de problème!

Où suis-je ?

Entrées taguées recettes sur bioutibox.be.

%d blogueurs aiment cette page :